Noël végétarien – Green does not have to be lean

Hello hello, 

Je commence la séquence Food avec un article un peu tardif pour les retardataires du menu de Noël qui voudraient se mettre au vert. J’y reviendrai dans un article plus approfondi sur ma consommation de produits animaux mais restons-en au fait, pour le moment, que je ne mange quasiment plus de viande ni de poisson sauf cas très exceptionnels (genre Noël où je vais manger une tranche de foie gras et une tranche de saumon fumé). Du coup, depuis 2 ans, je suis chargée de l’alternative végétarienne à Noël pour celles et ceux qui ne souhaitent pas manger de chapon ou autres volailles farcies.

 

Je vais donc partager plusieurs recettes salées qui ont été un succès les années précédentes ou alors que je m’apprête à tester cette année. Je vous invite d’ailleurs à suivre mon tableau Pinterest « Christmas mood«  et plus particulièrement le sous-tableau « Food » pour y retrouver toutes mes inspirations culinaires mais aussi déco, emballage cadeau, etc. à Noël. 

Les amuses-bouches et entrées

Un sapin au pesto (ou à tout autre tartinade à votre goût : tapenade, sauce tomate, …) : très simple et ludique à faire, par exemple avec des enfants. Il suffit de tartiner une pâte feuilletée (sans huile de palme de préférence) de la sauce de votre choix (vous pouvez aussi ajouter du gruyère râpé par exemple) puis de superposer une seconde pâte feuilletée. Détaillez ensuite une forme de sapin (tronc et forme triangulaire) puis découpez de part et d’autre des bandes horizontales de tailles équivalentes que vous torsadez. Enfournez à 180°C pour une vingtaine de minutes. 

Du pâté végétarien : j’ai testé ça pour la première fois cette année, ma famille n’a donc pas encore goûté mais, pour ma part, j’ai trouvé ça très bon. Je me suis inspirée d’une recette trouvée en ligne que j’ai un peu remanié et que je vous mets donc ici : 

Pour 1kg de pâté environ : 
– 800g de lentilles vertes ou blondes
– 500g de champignons de Paris 
– 200g de noix 
– 1 betterave
– 4 petites échalotes ou 2 grosses 
– 4 cuillères à soupe d’huile d’olives
– 2 cuillères à soupe de whisky 
– des herbes de Provence et du thym
Le tout bio, local voire en vrac de préférence 😉 

Commencez par faire cuire les lentilles dans un gros volume d’eau bouillante le temps indiqué sur le paquet (deux casseroles m’ont été nécessaires de mon côté). 
Pendant ce temps, émincez les échalotes et faites-les revenir dans l’huile d’olives dans une grande poêle. Lavez et découpez en quatre les champignons (pas besoin de les éplucher s’ils sont bios) avant de les ajouter aux échalotes une fois que celles-ci sont dorées. Les champignons vont certainement rendre beaucoup d’eau, n’hésitez pas à mettre le feu assez fort et à attendre que cette eau s’évapore au maximum avant d’assaisonner.
A ce moment-là, ajouter les herbes aromatiques et le whisky. Laissez mijoter pour que l’alcool s’évapore et goûtez pour ajuster l’assaisonnement. 
Une fois tout ceci cuit, mettez les champignons dans un robot mixeur et mixez. Ajoutez ensuite les noix, mixez. Finissez par les lentilles, puis la betterave en morceaux (à cuire au préalable si elle est crue).
Pour ma part, n’ayant pas de robot mixeur « bol », j’ai utilisé mon robot Moulinex pour réduire les noix en poudre et j’ai ensuite mixé tous les ingrédients progressivement au mixeur plongeur. 
Ajustez l’assaisonnement en sel et poivre à votre convenance. 
Versez la préparation dans différents bocaux (en verre de préférence), fermez et retournez-les. Laissez refroidir avant de stocker au réfrigérateur, voire de congeler par exemple pour le nouvel an !

Les plats

Un butternut farci façon rôti : une recette simple et qui fait son petit effet ! Je l’ai fait pendant deux ans à Noël mais aussi à des anniversaires d’automne et à chaque fois ça a été un franc succès. 

Pour 6 à 8 personnes : 
– 1 gros butternut 
– 300g de lentilles vertes 
– 1 gros oignon rouge
– 150g de cranberries séchées
– 150g de pistaches émondées 
– 1 bouillon de légumes
– des herbes de Provence et tout autre épice qui vous fera plaisir

Préchauffez le four à 190°C.
Coupez en deux le butternut. Retirez les graines (que vous pouvez par ailleurs conserver pour les faire griller et les consommer). Badigeonnez ensuite les deux faces d’huile d’olives avant de les enfourner pour 45 minutes environ (jusqu’à ce que la chaire soit très tendre et se détache toute seule en utilisant une cuillère à soupe). Parfois, si le butternut est très épais, il peut être utile de commencer à curer les demi-courges avant de les remettre au four pour que la chaire plus profonde puisse aussi cuire. Réservez la chaire ainsi prélevée. Soyez très délicat lorsque vous racler la chaire, il faut éviter de percer la peau puisque les coques seront ensuite farcies. 
Dans un grand fait-tout, faites revenir l’oignon rouge émincé dans un fond d’huile d’olive. Une fois l’oignon translucide, ajouter les lentilles et couvrez d’eau. Ajoutez le bouillon, les herbes de Provence et toutes les épices que vous aurez choisi (j’aime bien par exemple mettre un petit peu de noix de muscade). Vérifiez fréquemment qu’il ne manque pas d’eau et que les lentilles n’accrochent pas. 
A dix minutes de la fin de la cuisson, ajoutez les cranberries et les pistaches concassées. 
Égouttez la préparation et conservez un petit peu du bouillon. Ajoutez au mélange de lentilles la chaire du butternut pour constituer votre farce. Il faut ensuite farcir l’une des deux coques de butternut avec la préparation en créant un joli dôme sur lequel viendra s’emboîter la deuxième coque. Ficelez comme un rôti pour bien tout maintenir et passez une dernière fois au four, un petit quart d’heure à 180°C. 
Plus qu’a découper en tronçons et à déguster ! A noter que s’il est bio, la peau du butternut se mange sans problème. 

♥ Une tarte butternut, champignons, châtaignes : c’est là-dedans que je me lance cette année. Je vous en dirai sûrement plus en stories Instagram le jour où je la cuisinerai (le 27 pour notre Noël en décalé avec une partie de ma famille). En gros ça ressemble un peu à une tatin avec une couche de farce champignon, châtaigne, pommes de terre, sauge et une couche de butternut finement tranchée. J’ai hâte de tester ! 

♥ Des patates douces farcies : je vais faire ça pour le réveillon du 24 mais sans les noix en raison de diverses allergies dans mon entourage. Ça a l’air très facile à faire et très gourmand. Parfait aussi en accompagnement pour les non-végétariens.

Voilà, j’espère que ça vous inspirera pour votre menu des fêtes. N’hésitez pas à partager avec moi vos réalisations, ça me ferait très plaisir !! Je reviens très vite avec un article dédié au dessert. 
Prenez soin de vous, 
Joséphine

Credits : Photo by rawpixel on Unsplash

3 réflexions sur “Noël végétarien – Green does not have to be lean

  1. Supers idées de recettes ! Personnellement cette année, ce fut un Noël végétal pour ma part 😉 Roulée de pesto vegan – Pain toasté et houmous – Gratin dauphinois – Émincés de soja et haricots verts au four – Ferrero Rocher vegan de la talentueuse Lloyd Lang 😘
    Joyeuses fêtes !

    J'aime

Répondre à Maeva Rbt Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s